Tramway de Caen

Cegelec 3s, le spécialiste en courant faible, est intervenu pendant 5 mois sur un nouveau chantier et non des moindres, celui du nouveau tramway de Caen et de son agglomération. Près de 259,9 millions d'euros ont été investis afin de fournir aux futurs usagers un confort de voyage optimal.

14 Oct 2019

Le spécialiste des courants faibles

Cegelec 3s a réalisé l’ensemble des travaux en courant faible du nouveau tramway de Caen. L’ensemble des équipements dialogue sur un réseau RMS (réseau multi service) sur l’ensemble des 36 stations interconnectées composées de 45 km de fibre optique qui traverse le centre de Caen du centre de maintenance de Fleury jusqu’à Côte de Nacre. Le nouveau centre de maintenance de Fleury sur Orne a été construit sur un espace de 5000 m2 d’atelier, de 2500 m2 de bureau et enfin de 500m2 de station de lavage.

Un chantier 100% maîtrisé

Cegelec 3s a pris en charge une partie des études et la totalité des travaux à travers un réseau de compétences techniques expertes de 30 personnes et plus de 10 000 heures de travaux. Le chantier s’est effectué en partenariat avec l’entreprise Roiret transport, qui appartient également au groupe Vinci. « C’était un chantier assez complexe d’un point de vue organisationnel, avec beaucoup d’intervenants et de coactivité. Il a fallu déployer une équipe de nuit et avoir une organisation rigoureuse surtout à partir des premières en service LAC (ligne aérienne continue) » confie David Vaudoit, responsable du projet. Et de conclure. : « On a su se mettre à l’écoute du client et on a un bon contact avec la maîtrise d’œuvre, les délais ont été respectés, ce chantier était particulièrement enrichissant d’un point de vue technique et organisationnel. »

Des équipements installés de dernière génération

Sécurité, Système, Sureté, l’ensemble des compétences techniques de l’entreprise a été utilisé dans le cadre du projet. L’occasion pour Cegelec 3s de renforcer sa présence en tant que spécialiste des courants faibles. L’ensemble des équipements installés dialoguent en IP. Parmi les réalisations : la mise en place du contrôle alarme intrusion, la mise en réseau avec de la vidéosurveillance des 36 stations voyageurs, l’interphonie en station et station interphone de secours CEMT (équipement de la salle de pilotage), la sonorisation, le GTC, l’information voyageur par la sonorisation et la borne d’affichage, l’ensemble du réseau d’automatisme GTB pour la remontée de l’ensemble des défauts et le pilotage à distance de l’ensemble des équipements du tram.

Le nouveau Tramway de Caen c’est plus de 64 000 voyageurs chaque jour.

Le chantier en quelques chiffres clés

  •  67 armoires électriques avec les équipements
  • 136 caméras DOMEPTZ BULLET JUSQU A 5 méga pixels dans les stations
  • 40 caméras sur la ligne du tramway qui permettent de surveiller les carrefours sensibles et les zones de manœuvre du tramway c’est-à-dire les zones des aiguillages du tramway.
  • 67 interphones IP
  • Installation d’un réseau RMS sur 36 stations, 45 km de fibre optique
  • Installation de 138 hauts parleurs

Voir tous les articles